Information

Dans le cadre de ses activités de recherche et d’appui aux politiques publiques, Irstea a mis en œuvre la méthode SHYREG afin d’estimer des quantiles de débits de crue sur l’ensemble du territoire métropolitain. L’aboutissement de ce travail est une base de données informatique des débits de crue estimés pour différentes durées et pour différentes périodes de retour (entre 2 et 1000 ans) en tout point du réseau hydrographique.

Cette méthode SHYREG est une méthode d’estimation de l’aléa hydrologique, basée sur la régionalisation (prise en compte homogénéisée des caractéristiques locales) de paramètres de modèles (générateur de pluie et modélisation hydrologique). Cette régionalisation implique la prise en compte de variables locales pouvant influencer le régime hydrologique naturel de surface et consécutif à une précipitation. Par contre, la présence d’éléments perturbateurs au ruissellement de surface comme des ouvrages de type barrages, le karst, l’influence de la fonte nivale ou d’un bassin versant particulièrement urbain peut faire baisser la fiabilité de la donnée. Les informations sur la méthode et ses limites d’utilisation sont précisées dans les notices disponibles sur le site.

L’accès à cette base de données est actuellement restreint à la DGPR (Direction Générale de la Prévention des Risques), aux services déconcentrés de l’état (DDMT, DREAL,…) et aux bureaux d’études ayant un agrément pour la sécurité des ouvrages hydrauliques (Arrêté et avenant du 16 septembre 2016).